Menu
Recherche, Analyse, Formation et Conseil sur l’Internet des Objets pour les entreprises - Research, Analysis, Training and Consultancy about Enterprise Internet of Things


Actualités

Quelles sont les technologies qui réinventent la maintenance des ascenseurs selon Matooma ?


Communiqué de Matooma, publié le 19 Septembre 2017 | Lu 107 fois

En France, entre 20 et 25% des ascenseurs poseraient problème pour des raisons techniques (lenteurs, arrêts soudains, etc.). Ayant en moyenne une cinquantaine d’années, certains d’entre eux sont aujourd’hui défaillants. La fin du RTC n’arrange en rien cette problématique. Pour palier leur vieillissement, les ascensoristes font évoluer ces équipements et intègrent de plus en plus rapidement les avancées technologiques. Les ascenseurs profitent des nouvelles technologies : ils ne sont plus uniquement connectés, ils gagnent en autonomie grâce à l’intelligence artificielle et la gestion à distance. De nouvelles fonctions qui réinventent la maintenance telle qu’on la connaissait jusqu’à présent. Matooma propose son éclairage.



Photo by Samuel Zeller on Unsplash
Photo by Samuel Zeller on Unsplash
La récolte et l’analyse de data au service de la modernisation des ascenseurs vieillissants

Parmi les innovations qui accompagnent les « smart buildings », la récolte et l’analyse de data vont améliorer la maintenance prédictive et, à terme, permettent aux ascenseurs de s’affranchir totalement de la maintenance corrective en anticipant les pannes. Cela est d’autant plus nécessaire que le parc ne cesse de s’accroitre : 10 000 nouveaux ascenseurs sont installés chaque année en France. Ainsi, connecter les ascenseurs permet de mieux surveiller les équipements existants et futurs, de mieux anticiper les pannes à venir et donc, de réparer plus efficacement et plus rapidement. Une évolution significative pour un secteur dont l’entretien passe encore trop souvent par des opérations de vérifications humaines à intervalles réguliers, souvent plus longues et plus couteuses.

L’intelligence artificielle pour anticiper et optimiser la maintenance

La data recueillie est transformée en intelligence artificielle, base de l’anticipation d’éventuels problèmes techniques. Les premiers objectifs d’une telle évolution sont d’ordre opérationnel. En effet, en anticipant les pannes par la collecte et l’analyse de data, la connectivité des ascenseurs réduit et minimise les incidents. Ainsi, lorsque le capteur placé sur l’ascenseur identifie un défaut récurrent, l’équipe de maintenance est notifiée de la nécessité d’intervenir : la maintenance prédictive est alors optimisée, et la sécurité des usagers s’améliore. C’est donc l’ensemble du processus de maintenance qui est bouleversé par ces nouvelles technologies.

Le M2M pour réduire les coûts de maintenance de moitié

« Les ascenseurs connectés facilitent la gestion de la maintenance à distance, mais pas seulement. Réduire les coûts, optimiser le travail des équipes et anticiper les pannes à partir de l’étude de la data collectée pour améliorer l’expérience utilisateur : tels sont les défis auxquels les nouvelles technologies répondent en se mettant au service du bâtiment », commente Frédéric Salles, Président de Matooma.

Connecter les ascenseurs pour gérer leur maintenance à distance permettrait de réduire les arrêts de fonctionnement de 90 %, et les coûts de maintenance de 50 %[1] ! Techniquement, cette opération est possible depuis une dizaine d’années. La connectivité nécessaire via la carte SIM est déjà exploitée pour faire du « machine to machine », et collecter des informations afin de mieux organiser les opérations de maintenance. En effet, la carte Sim M2M permet non seulement de faire remonter la data mais aussi, au travers du GSM, de communiquer avec les occupants de la cabine en cas de déclenchement d’alerte volontaire, via l’utilisation du bouton jaune par exemple.

[1] http://www.usine-digitale.fr/article/schindler-veut-connecter-tous-ses-ascenseurs-au-cloud-de-huawei-d-ici-5-ans.N431057