Menu
Recherche, Analyse, Formation et Conseil sur l’Internet des Objets pour les entreprises - Research, Analysis, Training and Consultancy about Enterprise Internet of Things


Actualités

La start-up SWAP révolutionne le quotidien des malades d’Alzheimer et de leurs proches


Communiqué de Swap, publié le 19 Septembre 2017 | Lu 157 fois

Dans le cadre de la Journée Mondiale d’Alzheimer le 21 septembre 2017, la start-up SWAP annonce sa solution de géolocalisation des malades, enrichie d’un outil de diagnostic de la maladie d’Alzheimer via l’étude de l’apathie(1).
Le boitier Swap a été conçu en co-développement avec le Professeur Philippe Robert(2) de l’Institut Claude Pompidou et en collaboration avec les experts IBM en Big Data et en Intelligence Artificielle, à travers la sélection de la start-up au sein de la Scale Zone(3) d’IBM.



Photo by Christian Langballe on Unsplash
Photo by Christian Langballe on Unsplash
En 2015, cette start-up a lancé les fonctionnalités de géolocalisation, de bouton d’urgence et de détecteur de chutes auprès des malades d’Alzheimer et de leurs familles. Cet objet connecté nommé le Swap, fonctionne sur le réseau d’Internet des objets Sigfox. Il s’agit d’un dispositif médical breveté, fabriqué en France, qui a été récompensé par une vingtaine de concours, permettant à la société d’être sélectionnée au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en janvier 2017.

En septembre 2016, lors de la 10ème Conférence Internationale de Gérontotechnologie à Nice, SWAP a lancé une expérimentation auprès d’un panel de bêta-testeurs parmi les 1400 patients suivis par le Professeur Robert et ses équipes CoBTeK(4) de l’Institut Claude Pompidou du CHU de Nice.

Citation du Professeur Philippe Robert : « Je soutiens la start-up SWAP et son dispositif innovant qui apporte une aide importante pour les soignants et accompagnants familiaux. C’est un outil complémentaire qui permet aux patients de garder davantage d’autonomie dans leur quotidien. Le potentiel de la solution ouvre de nouvelles perspectives pour le maintien à domicile. »

Grâce au retour d’expérience des utilisateurs et des recommandations du personnel médical, l’entreprise a identifié le besoin d’y ajouter une dimension de suivi des symptômes de la maladie. Les capteurs présents dans le Swap (accéléromètre, actigraphe, compteur de pas…), collectent des données telles que la durée des promenades, la fréquence et la récurrence des sorties, la vitesse de déplacement corrélée avec la météo. Ces données sont ensuite traitées à l’aide de Watson Analytics d’IBM, service d'analyses statistiques permettant de définir des tendances.

SWAP a d’abord sélectionné l’étude de l’apathie, symptôme lié à la dégénérescence cérébrale caractérisant la baisse de motivation dans l’activité quotidienne et conduisant à la perte de lien social. Ces résultats enrichissent le diagnostic du corps médical et affine la prise en charge et la prescription médicale. Le but est de ralentir la progression des symptômes et d’accompagner le malade dans le maintien de son autonomie. Ces avancées soulagent les aidants dans leur vie quotidienne ; c’est un enjeu de société majeur car il existe très peu de solution industrielle à ce jour.

Citation de Nicole Thomasse, aidante : « L’utilisation du boîtier Swap depuis un an par mon mari souffrant d’Alzheimer me rassure lorsqu’il effectue ses déplacements. Cela m’a libérée d’une contrainte psychologique me permettant de retrouver un équilibre de vie. »

Le Swap existe en 2 déclinaisons :
MonSwap - service aux particuliers : Les aidants familiaux du malade d’Alzheimer peuvent équiper leur proche d’un Swap. Les informations collectées et alertes sont envoyées à distance sur une application smartphone Swap Assistance (Android et iOS) et la plateforme Internet : www.swap-assist.fr/MonSwap

SwapPro - service aux professionnels : maisons de retraites, EHPAD, maisons médicalisées, cliniques, résidences services, hôpitaux pour le suivi de personnes fragiles (seniors, autistes, personnes handicapées, en convalescence…). Adaptable sous forme de bracelet, porte-clefs ou clips, il permet une géolocalisation à l’extérieur et à l’intérieur d’un bâtiment.

L’ambition de SWAP est de couvrir l’ensemble du marché du maintien à domicile, de la dépendance, du handicap moteur et psychologique, de la perte d’autonomie des seniors... Cette solution a vocation à compléter la chaîne d’action sociale en France et peut être mise en place très rapidement dans l’écosystème social et santé.
Dans cet objectif, SWAP recherche des partenariats avec des assureurs, mutuelles, groupes de protections sociales, maisons de retraite, résidences services … qui sont convaincus de la nécessité et du bienfondé de ce besoin.

(1) apathie : trouble du comportement le plus fréquent et invalidant chez les personnes souffrant de maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie associée. L’apathie est définie comme un déficit persistant de la motivation rapporté par le malade ou son entourage.

(2) Professeur Philippe Robert, Directeur de l'association IA - Innovation Alzheimer et Directeur de l'équipe de recherche CoBTeK à l'Institut Claude Pompidou.

(3) Scale Zone : espace dédié à l’industrialisation de projets d’innovation entre start-ups et entreprises. Scale Zone est une marque déposée d'IBM.

(4) CoBTeK : Cognition Behaviour Technology.
Dans ce cadre, le Swap participera à une étude sur l'évaluation et le diagnostic de l'apathie, conduite par l'équipe de recherche CoBTeK Innovation Alzheimer.
http://www.innovation-alzheimer.fr/equipe-cobtek/