Menu
Recherche, Analyse, Formation et Conseil sur l’Internet des Objets pour les entreprises - Research, Analysis, Training and Consultancy about Enterprise Internet of Things


Actualités

GE lance l'Indice d'Evolution Digitale Industrielle qui met en lumière l’écart entre l’optimisme lié à la transformation digitale sur le plan du business et sa mise en place


Communiqué de GE, publié le 26 Octobre 2017 | Lu 462 fois

Cette nouvelle étude de GE souligne une adoption limitée de la transformation digitale industrielle par les entreprises : alors que 80% des DSI estiment que l’IIoT serait déterminant pour leurs organisations et industries, seulement 8% d’entre eux ont déjà amorcé leur transformation digitale industrielle.



A l’occasion de sa conférence Minds + Machines, GE (NYSE: GE) dévoile aujourd’hui les résultats de sa nouvelle étude : il existe un fossé naissant entre les nouvelles perspectives liées à la transformation digitale pour les entreprises et les initiatives mises en place par ces dernières pour l’implémenter. Le sondage réalisé auprès des DSI (Directeurs des Systèmes d’Informations) révèle que si les entreprises voient l'Internet Industriel des Objets (IIoT) comme une opportunité significative de croissance et de compétitivité, la grande majorité ne prend pas les mesures requises pour en bénéficier.
« L'Internet industriel a déjà un impact considérable au sein des entreprises industrielles de toutes tailles. Nous le savons parce que nous voyons de réels avantages pour nos clients et pour GE », a déclaré Bill Ruh, CEO de GE Digital. « Pourtant, un écart se creuse entre les attentes de l'IIoT et les actions liées à sa mise en œuvre. Nous œuvrons justement pour combler ce fossé en nous associant avec nos clients pour accélérer le changement et guider les entreprises tout au long de leur transformation digitale. »
Selon cette étude, les leaders de l'industrie sont optimistes quant au potentiel de l'Internet industriel : 80% d’entre eux estiment que l'IIoT changera ou pourrait changer la donne pour leurs entreprises et industries. Et davantage encore considèrent que la transformation digitale industrielle représente en enjeu important quant à leur compétitivité. Pourtant, moins de 8% de ces dirigeants avouent avoir véritablement amorcé leur transformation digitale au sein de leurs activités et 10% d’entre eux expliquent ne pas avoir encore de plan de transformation digitale mis en place

L'Indice d'Evolution Digitale Industrielle de GE
Suite à cette enquête, GE a créé l'Indice d'Evolution Digitale Industrielle pour suivre les réelles avancées de la transformation digitale des entreprises – de la perspective de l'IIoT à la réalisation des progrès réalisés. L'indice inaugural reflète un score total de 63 sur une échelle de 100 et estime que si les perspectives de l'Internet industriel sont très performantes, avec un score de 78,3 (sur 100), la préparation de l'entreprise est quant à elle en retard, atteignant 55,2 (sur 100). Cette déconnexion entre perspectives et préparation de l'entreprise constitue à la fois un défi et une opportunité pour les entreprises qui souhaitent bénéficier de l'IIoT.
L’étude révèle également d’autres résultats :
La transformation digitale est cruciale pour la croissance et la compétitivité des entreprises : 86 % estiment que la transformation digitale industrielle est importante pour leur compétitivité ; la majorité (76 %) considérant qu’elle permet d’en tirer des services de meilleure qualité.
Connectivité et applications industrielles essentielles pour l’IIoT (Industrial Internet of Things) : les dirigeants citent majoritairement la connectivité (63%) et les applications industrielles (58%) comme les principales technologies nécessaires à la mise en place d’une transformation numérique.
IIoT Platform, les applications et Analytics représentent les investissements prioritaires : les sondés considèrent une plate-forme apte pour l’IIoT (22%), les applications industrielles (14%) et le Big Data Analytics (14%) comme les investissements technologiques primordiaux.
Questions de coûts : la plupart des sondés citent le coût (42%) comme obstacle principal à la transformation numérique, avant la sécurité du système (32%) et la confidentialité des données (32%).
La transformation digitale exigera un changement organisationnel : 54% des ITDM / OTDM estiment que leurs organisations doivent se transformer pour rendre possible leur transformation numérique.
66% estiment que les Data Analysts devront être intégrés dans tous les départements des entreprises.
61% considèrent que les fonctions informatiques devront faire partie de la fonction opérationnelle centrale de leur entreprise.
55% estiment que leurs entreprises doivent s'assurer que les effectifs sont prêts pour l'IIoT.

Amorcer la transformation industrielle digitale
GE Digital œuvre pour combler l’écart entre les opportunités et la réalité en rendant l'Internet industriel accessible aux entreprises à chaque étape du processus de transformation. L’entreprise aide ainsi ses clients à tirer des avantages réels et instantanés de l'IIoT en leur apportant de nouveaux partenariats, de nouveaux outils et de nouvelles applications de pointe conçus pour accélérer leur efficacité et leur croissance. De nombreux clients exploitent d’ores et déjà la puissance de l'IIoT parmi lesquels :
Exelon, société d'énergie américaine figurant au classement Fortune 100, collabore avec GE pour déployer toute la gamme de solutions logicielles Predix à travers le réseau électrique d'Exelon à l'échelle nationale. Suite à l'accord signé en 2016 par Exelon pour déployer la suite complète de logiciels basés sur Predix de GE sur l'ensemble du parc de production de la société, la mise en œuvre d'analytics basés sur le Machine Learning augmentera la fiabilité, la disponibilité et l'efficacité du réseau électrique pour plus de 10 millions de clients.

Qantas, la plus grande compagnie aérienne nationale et internationale d'Australie, et GE Aviation ont développé une nouvelle application de données de vol, FlightPulse, qui fournit aux pilotes des données leur permettant de voler plus efficacement et de réduire les émissions de carbone. FlightPulse est la première offre entièrement commercialisée à être développée avec les services mobiles de la plate-forme Predix de GE. Via des données d’aviation enregistrées et des analyses intelligentes, les pilotes peuvent accéder en toute sécurité à leurs indicateurs et tendances d'efficacité opérationnelle. Au cours de son dernier exercice financier, Qantas a économisé plus de 30 millions kg de carburant, grâce au travail effectué avec GE. Depuis le lancement de FlightPulse, Sur l’exercice fiscal en cours, Qantas est proche de doubler ses économies de carburant par rapport à la même période l'année dernière.

L'Australian Rail Track Corporation (ARTC) utilise la solution Movement Planner de GE Transportation comme facilitateur technologique clé pour le programme d'optimisation du contrôle réseau (ANCO) de l'ARTC. Movement Planner fournit une planification et une optimisation du trafic ferroviaire en temps réel pour permettre au fret de circuler plus efficacement et servira de base à la transformation numérique de la fonction de contrôle des trains, un élément clé du projet ANCO.

Invenergy, la plus grande société privée d'énergie renouvelable en Amérique du Nord, et GE ont récemment annoncé l’ouverture d’un parc éolien de 2 000 mégawatts, appelé Windcatcher – qui sera le plus important aux États-Unis et le deuxième au monde lorsqu’il sera opérationnel. Invenergy prévoit d’implémenter le logiciel Digital Wind Farm de GE – qui intègre le logiciel Asset Performance Management (APM) et Operations Optimization (OO) comme parties intégrantes de ce projet. La société s'est également associée à GE pour la cybersécurité de l'ensemble de la flotte.

Rumo, l'un des plus grands opérateurs de logistique ferroviaire en Amérique latine, déploiera la solution Trip Optimizer de GE Transportation pour améliorer l'efficacité sur plus de 2 000 kilomètres de voies ferrées au Brésil (en 2018). Trip Optimizer, qui fonctionne sur la plate-forme de calcul embarqué GoLINC de GE Transportation, est un système de gestion de l'énergie basé sur un logiciel analysant les données pour optimiser l'efficacité énergétique des trains.

KBC, société indépendante de consulting et éditeur de logiciels de simulation de processus dédiée au secteur pétrolier et gazier, et Baker Hughes, une filiale de GE, ont conclu un partenariat privilégié qui fournira une combinaison de simulation de processus, de gestion de la performance des actifs et de solutions logicielles de gestion et d'exploitation pour l'industrie pétrolière et gazière. En s'appuyant sur Predix, la plate-forme de GE pour l'Internet industriel, pour bénéficier d’une vue unique, ce partenariat étend la modélisation de simulation de processus Petro-SIM de KBC à toute la chaîne de valeur du pétrole et du gaz, et assure la connectivité entre les opérations, les actifs, les personnes et les processus business pour une optimisation de bout en bout.

JPMorgan Chase entame actuellement sa deuxième phase de collaboration avec Current, une marque du groupe GE, pour l’installation de nouvelles technologies numériques et de gestion de l'énergie qui augmenteront l'efficacité énergétique de quelque 4 500 succursales de Chase à travers les États-Unis. A ce jour, environ 3000 succursales ont été équipées d'un éclairage LED, permettant de réduire de 50% la consommation énergétique de l'éclairage, ce qui équivaut à retirer de la route près de 27 000 voitures.
Le monde industriel est complexe et crée un ensemble de défis technologiques. L'IIoT nécessite de multiples technologies – connectivité, systèmes de contrôle, Cloud, intégration et gestion des données, analyse et Machine Learning, sécurité, gouvernance des données – à travers une variété d’utilisateurs et de scénarii différents. GE Digital met son expertise et son expérience au service des entreprises de toutes tailles pour rendre l'IIoT plus accessible, plus efficace et plus impactant – avec un modèle scalable pour tirer le meilleur parti de leurs actifs industriels, mesurer le retour sur investissement et améliorer les résultats du business.

À propos de l'indice GE Digital Industrial Transformation
L’étude commandée par GE Digital, a été conduite entre le 20 septembre et le 3 octobre 2017 ; elle a été menée auprès de 250 décideurs (IT et Opérations) aux États-Unis dans cinq industries différentes (fabrication, services publics, électricité / énergie et transport, et aéronautique / aérospatiale) et complétée par des entrevues approfondies avec des cadres de niveau C (PDG, DSI, CDO et COO).