Menu

Recherche, Analyse, Formation et Conseil sur l’Internet des Objets pour les entreprises - Research, Analysis, Training and Consultancy about Enterprise Internet of Things



Actualités

ENGIE annonce que toute la Belgique est désormais couverte par son réseau d’Internet des Objets (IoT)


Communiqué de Engie, publié le 10 Février 2017 | Lu 198 fois

ENGIE estime que, d’ici 5 ans, 10 millions d’objets communiqueront, en Belgique via son réseau.



Le Groupe ENGIE accélère sa transformation pour devenir le leader de la transition énergétique. ENGIE entend à ce sujet jouer un rôle important dans l’Internet des objets et la digitalisation d’applications énergétiques. Dans cet esprit, en juin 2015, ENGIE annonçait sa volonté de se lancer dans l‘Internet of Things (IoT) en Belgique. Un an et demi plus tard, le réseau d’ENGIE « Low Power Wide Area Network » (LPWAN), basé sur la technologie Sigfox, couvre désormais tout le territoire belge.

ENGIE exploite en qualité d’opérateur exclusif pour la Belgique, le réseau global IoT, via sa filiale ENGIE M2M.

La force du réseau d’ENGIE est que pour un coût très réduit, ENGIE M2M est en mesure de soutenir des projets nationaux et internationaux pour ses clients. Le réseau Sigfox est en effet déjà opérationnel dans plus de 20 pays. L’absence de roaming au sein du réseau Sigfox constitue un avantage de cette technologie : aucun coût supplémentaire n’est facturé au client pour l’envoi de données par-delà les frontières. Aucune manipulation technique n’est en outre nécessaire pour communiquer à l’étranger.

Les objets qui communiquent via le réseau ENGIE M2M n’ont pas besoin de carte SIM ou de Gateway. Enfin, la connexion proposée par ENGIE via Sigfox requiert 200 à 600 fois moins d’énergie que des réseaux mobiles traditionnels. Les objets qui fonctionnent sur batteries peuvent ainsi avoir jusqu’à 20 ans d’autonomie !

Les applications sont infinies

L’Internet des objets est déjà une réalité pour de nombreuses entreprises. Ainsi, avec le projet pilote de Waterlink à Anvers, des compteurs d’eau intelligents simplifient le suivi de la consommation, peuvent détecter des fuites et facilitent l’entretien des installations et l’utilisation durable de l’eau. Si le test est concluant, ce sont près de 205.000 compteurs qui bénéficieront de l’application dès cette année.
D’autres clients (entreprises et collectivités) testent actuellement différentes applications : parcmètres intelligents, compteurs d’énergie intelligents, compteurs d’eau intelligents, solutions ‘track and trace’ pour suivre des marchandises tout au long de la chaîne logistique ou pour suivre des actifs de grande valeur, panneaux de stationnement intelligents, applications de contrôle d’accès, poubelles intelligentes, capteurs de qualité d’air, systèmes de détection de fuites, capteurs de remplissage pour citernes à mazout et à eau, détecteurs de fumée, systèmes d’alarme, détecteurs de mouvement, etc.

TankU : lancement de l’application pour citernes connectées

En 2016, ENGIE Cofely a décidé, en collaboration avec ENGIE Lab et ENGIE Electrabel, de développer une application IoT pour mesurer le contenu de citernes à mazout sans intervention manuelle : TankU, qui utilise le réseau Sigfox. Des jauges intelligentes ont été conçues. Équipées d’une carte réseau Sigfox, elles mesurent le niveau à l’intérieur de la citerne par ultrasons. Ces mesures sont envoyées via le réseau Sigfox à une plate-forme développée par ENGIE Lab. Les données y sont converties pour indiquer le nombre de litres dans la citerne.

L’application IoT multiplie les avantages. La mesure quotidienne et automatique permet un meilleur suivi et une intervention beaucoup plus rapide en cas d’anomalie. Les couvercles ne doivent plus être soulevés pour procéder aux mesures et le technicien n’entre plus en contact avec le mazout. L’application permet aussi d’intégrer des alarmes automatiques, par exemple quand une citerne a atteint un niveau critique. Elle génère aussi automatiquement des rapports, le client disposant ainsi finalement d’une meilleure vue sur sa consommation mensuelle.

L’application a été testée à la base aérienne de Coxyde et est maintenant aussi utilisée à la base militaire de Lombardsijde. Elle est également déjà utilisée dans les citernes pour produits chimiques de certaines piscines afin de mesurer leur niveau. Ce succès servira de base au développement d’applications de mesure de volumes dans d’autres types de réservoirs comme des citernes à eau.

Autres applications

ENGIE Electrabel a récemment lancé Nexxtender Mobile, un système de rechargement mobile pour voitures électriques. Il s’agit d’une solution de rechargement mobile et intelligente, unique en son genre, qui s’appuie sur la technologie sans fil Sigfox pour communiquer avec une plate-forme de gestion. Cette plateforme permet à l’utilisateur de consulter toutes les informations relatives à la consommation et au rechargement de son véhicule. Le recours à la technologie Sigfox permet de stocker et de transmettre toutes les données, même quand le véhicule est rechargé dans des endroits difficiles comme un parking ou une cave, où il n’y a souvent pas de connexion Internet.

ENGIE M2M s’intéresse aussi aux détecteurs de fumée autonomes qui communiquent avec le réseau Sigfox. Grâce au signal envoyé par le détecteur de fumée à Sigfox, l’utilisateur est averti en temps réel dès qu’un développement de fumée se produit. Pour ce faire, il peut opter pour le canal de son choix : appel téléphonique, SMS, e-mail ou notification, le tout sans abonnement GSM. Grâce aux caractéristiques techniques de Sigfox, le signal parvient même à des endroits dépourvus de Wi-Fi, de Bluetooth ou de couverture GSM, ainsi qu’en cas de panne électrique.

Blue a également recours à la technologie Sigfox. Il s’agit d’un produit belge qui vise à assurer une qualité optimale de l’eau des piscines : température, pH, taux de sel ou valeurs de chlore peuvent être monitorées. Une appli sur le smartphone permet de suivre ces données en temps réel et de proposer des solutions en cas d’anomalie.

Les possibilités d’applications sont nombreuses. En plus, des grandes entreprises, villes et communes, ENGIE M2M développe également des applications pour les clients résidentiels.